Archives du mot-clé Humaniste

Réflexions…

Pendant qu’une grande majorité de français continue de faire vivre la France (et je les en remercie chaleureusement) : personnels soignants, ambulanciers, caissier.ères, chauffeurs-livreurs etc… beaucoup ont déjà évoqué leur confinement et la façon dont ils le vivait :

télétravail tout en gardant les enfants, école à la maison, confection de masques, apéro-skipe, séances d’entraînement physique (pilates, musculation, gymnastique) et spirituel (méditation, yoga, Qi Gong).

Cependant, un très grand nombre de personnes vivent dans la solitude ce confinement. Déjà isolées socialement et intellectuellement, elles doivent en plus affronter les difficultés matérielles. c’est une France silencieuse qui ne s’exprime pas forcément dans les réseaux sociaux. Cette période d’incertitude que nous traversons tous creuse encore plus les différences sociales.

Or, à la sortie de cette crise sanitaire mondiale, notre civilisation ne peut reprendre le cours des choses et ignorer la réalité : pollution et déforestation massives, réchauffement climatique, épuisement des ressources naturelles, espèces animales et végétales menacées….

Il est urgent de reprendre les actions pour le climat et la bio-diversité ; de penser à un nouveau mode de fonctionnement économique basé non pas sur la production de masse, sur le profit, mais intégrer la notion d’économie sociale et solidaire ; conciliant activité économique et équité sociale. Nous l’avons vu pendant ce confinement, les circuits courts se sont organisés rapidement (vente de légumes dans des salons de coiffure ou autres endroits ) et les consommateurs ont globalement suivis.

De même, pour mieux mener ces actions et mettre l’humain au centre de la vie ; nous devons apprendre à ouvrir notre cœur, à comprendre l’autre, sans peur, ni a priori. Rien de mieux que l’empathie et la compassion pour ce faire. Comment y arriver ? en méditant par exemple sur ces notions mais cela ne suffit pas si nous ne les mettons pas en pratique au quotidien. Chacune et chacun de nous pouvons améliorer notre relation à l’autre.

Alors que le Dalaï Lama entrait dans un hémicycle bondé de personnes venues le rencontrer, on lui demanda pourquoi il attirait autant les foules. Il répondit « je ne sais pas, peut-être parce que je médite de 4 à 9 heures du matin sur la compassion ». Modestement, à notre niveau, je pense qu’il est possible de s’améliorer sur ce point.

Voilà mes réflexions sur cette période de confinement que nous allons bientôt quitter. Elle m’a permis de me recentrer sur ce qui était essentiel pour moi et essayer humblement de mieux comprendre le monde. J’espère que « l’après-confinement » sera synonyme d’espoir, et d’avancée humaniste dans la joie et le partage.

J’ai une pensée pour les victimes et leurs proches.

Ce blog est un lieu de partage et je vous invite à partager aussi vos réflexions !

Portez-vous bien,

Chaleureusement,

Christiane LAMANDA