Le cheval (Maurice Carême — source : Arbrealettres

Le cheval Et le cheval longea ma page. Il était seul, sans cavalier, mais je venais de dessiner Une mer immense et sa plage. Comment aurais-je pu savoir D’où il venait, où il allait ? Il était grand, il était noir, Il ombrait ce que j’écrivais. J’aurais pourtant dû deviner Qu’il ne fallait pas l’appeler. […]

via Le cheval (Maurice Carême) — Arbrealettres

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le cheval (Maurice Carême — source : Arbrealettres »

Je vous invite à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s