si un jour une pierre te sourit Et si un jour tu vois qu’une pierre te sourit, iras-tu le dire ? »
GuiIllevic (1907-1997)

Ce n’est pas un poisson d’avril ! Un jour, j’avais épinglé ce poème un peu insolite sur le mur de ma chambre d’étudiante et la lecture de ce « grain » de poésie illuminait ma journée.

Aujourd’hui, cette pensée prend tout son sens. L’écriture de ce poète breton , très proche de la nature, s’inspirait du « haiku » (haikou), forme poétique très codifiée d’origine japonaise.
Nous sommes tous reliés à la nature, arrêtons nous et prenons un temps pour la contempler, l’écouter….
De même, prenez votre plus beau crayon, votre plus belle plume, une jolie feuille et encadrez sur vos murs, une belle citation, un poème qui vous parle. Vous m’en direz des nouvelles….

Publicités

Je vous invite à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s