La chambre d’enfant : quelques astuces pour son confort.

Journée mondiale de l'enfant
Journée mondiale de l’enfant
LA CHAMBRE D’ENFANT :         
Quelques  astuces pour son confort : 
 Accueillir un nouveau-né à la maison est un acte d’amour qui se prépare à l’avance.
Bien au-delà des 9 mois, l’enfant est déjà dans le cœur des parents. La préparation de sa chambre est une nouvelle étape.
Les conseils en Habitat vous apportent une aide précieuse à deux niveaux :
  • le choix des matériaux,
  • l’aménagement de la pièce en fonction des principes Feng Shui.
LE CHOIX DES MATERIAUX  :
S’il y a une pièce qui mérite votre attention, c’est bien celle de Bébé ! En effet, le jeune enfant est très sensible aux matériaux toxiques contenant des solvants, formaldéhydes, éthers de glycol et autres composés organiques. Or, les peintures, sols, meubles et objets qui l’entourent en sont souvent pourvus. Soyez vigilants dans le choix de ces matériaux :
Les peintures : de plus en plus de marques en proposent contenant un taux très faible de C.O.V. (composés organiques volatils). N’hésitez pas à les privilégier. Certaines marques, utilisent même des composants naturels tels que la caséine, de l’eau, du kaolin, des huiles naturelles.
Les sols : outre la question d’hygiène (le sol doit pouvoir être lavé), l’enfant en grandissant aime à s’y promener pieds nus (c’est tellement agréable et renforce la voûte plantaire). En fonction de votre budget, vous avez le choix entre des parquets poncés et enduits d’une huile biologique ; les stratifiés (sans entretien) ; les sols en PVC ou mieux, le vrai linoléum composé d’huile de lin (d’où son nom, lino-oleum), de la poudre de liège, de la farine de bois, des pigments colorés, le tout sur une toile de jute. De plus, le linoléum est entièrement biodégradable. Il se démarque également par ses propriétés antibactérienne (à son contact, les bactéries sont éliminées), hypoallergénique  mais également antistatique.
Les meubles : Si vous les achetez neufs, vous n’aurez probablement pas le choix mais si vous relookez un meuble, vous pouvez appliquer une peinture puis une huile, une cire ou un vernis biologiques.
Les jouets : soyez vigilants sur la provenance des jouets et peluches. Certains fabricants proposent des matériaux  non traités et non toxiques. Mais il y a aussi les cadeaux… On ne peut tout exclure ; tout est question d’équilibre. 
L’air ambiant : opérez  une aération quotidienne et adoptez une température oscillant entre 18 et 21°C. En hiver, si l’air est trop sec, posez des coupelles d’eau près des radiateurs afin d’humidifier l’air. En été, fermez les volets aux heures les plus chaudes.
L’AMÉNAGEMENT EN FONCTION DES PRINCIPES FENG SHUI :
Une chambre bien rangée et décorée favorise une bonne circulation du Ch’i (énergie). Les couleurs apaisantes, les textures douces conviennent parfaitement.
D’instinct, votre enfant sait ce qui est bon pour lui. Petit, il se tourne dans la direction qu’il a choisie. De même, en grandissant, il faut essayer de respecter ce qu’il ressent en terme de couleurs, de vêtements. Il suffit de vérifier les orientations personnelles de votre enfant à l’aide du « bagua », les couleurs qui le nourrissent afin de lui offrir un espace qui lui soit favorable.
Le mobilier et son emplacement :
Bien que je n’apprécie pas de donner des exemples « négatifs » ;  il convient de lister ci-dessous un certain nombre de choses à éviter. Vous n’aurez heureusement pas à faire face à tous les cas de figure mais cette liste essaie d’être la plus exhaustive possible.
Les meubles aux coins arrondis adoucissent l’espace.
Le lit ne doit pas être positionné face à la porte. La tête de lit sera orientée vers la direction positive de l’enfant (Sheng Ch’i). Une tête de lit assure un soutien robuste tout en développant un sentiment de sécurité. Une lampe placée près du lit stimule l’envie de lire. Préférez un réveil à piles (pas d’émission d’ondes électro-magnétiques).
Évitez les étagères ou cadres au-dessus de la tête de lit, ne placez pas le lit sous une poutre ou sous une partie mansardée (blocage possible) ou encore devant une fenêtre (trop d’énergie).
N’encombrez pas le dessous du lit par des objets ou des rangements : l’énergie doit pouvoir circuler librement sous les meubles.
Les lits superposés engendrent un sentiment d’oppression.
A éviter : les aquariums (trop yin), les plantes (trop yang), les miroirs reflétant le lit (insomnies possibles), les meubles trop hauts (impressionnant pour un enfant).
Dans la mesure du possible, il est préférable d’éloigner la zone « jeux » de la zone « repos » afin de garantir un repos récupérateur.
Pour les écoliers, faites vérifier par votre conseillère en Habitat la position du bureau par rapport aux nœuds HARTMANN car cela nuirait à sa concentration et à son bien-être.
N’hésitez pas à me poser des questions, via le formulaire ;  c’est avec plaisir que j’y répondrai.  A bientôt !

Publicités

Je vous invite à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s